Google et l’apologie du Fake

Google semble à bien des égards nous faciliter la vie, on a besoin de savoir un truc on le demande à Google. On pourrait dire bien des choses sur la qualité des réponses que nous propose son moteur de recherche, sur sa neutralité et finalement sur la réalité de la démocratie de la recherche d’informations sur Google. Mais qu’elles soient bonnes ou non, Google offre des réponses variées qui semblent satisfaire une masse, qui ne se rend certainement pas compte de l’aspect biaisé de ces réponses et de ce que souhaite réellement Google.

En même temps Google est chez lui et finalement ce n’est pas étonnant que quelqu’un fasse comme il l’entend dans sa maison, mais quand une firme qui vient de faire près de 11 milliards d’Euros de chiffre d’affaires en 3 mois, déclare à travers la bouche de son directeur général « notre objectif est d’améliorer les conditions de vie de milliards de gens », alors que cette même entreprise qu’on le veuille ou non s’empare peu à peu de tous les points d’accès à internet, prenant en otage les utilisateurs pour imposer sa loi aux annonceurs, c’est un minimum de s’interroger sur la transparence effective de la firme américaine et sur la réalité ou non de son objectif déclaré « améliorer votre qualité de vie ».

Je n’ai pas l’intention d’aller plus loin dans une réflexion qui certainement me dépasse, d’autant que de vrais investigateurs décortiquent ici et à merveille les agissements et les dangers du moteur de recherche aux 90 % de parts de marché. Ce billet est en réalité un billet d’humeur, quand j’ai découvert ce matin un partage qu’avait fait Google France sur sa page Google+ à propos d’une vidéo de présentation d’un nouveau service bancaire (Hello Bank) lancée par BNP Paribas.

Si Google s’était contenté de partager une vidéo qu’ils trouvaient sympa en interne, à la limité ça aurait pu aller, mais là pour le coup ils n’ont pas hésité à promouvoir la chaîne youtube Hello Bank, et comment ? Voici un Call to action qui de mon point de vue en dit long sur la neutralité de Google, et sur la manière dont la firme perçoit réellement ses utilisateurs.

Rendez-vous sur la chaîne dédiée pour découvrir cette expérience bancaire radicalement nouvelle et simple comme bonjour…  » 

C’est beau la démocratie et la neutralité non ? Surtout quand il s’agit de promouvoir un service bancaire. Beurk. A croire que le googler qui a posté ceci a essayé le service bancaire pour pouvoir en faire l’éloge objectif, sauf que Hello Bank c’est pas encore fonctionnel, le service arrive bientôt en France, on peut réserver son compte, mais rien n’est encore fonctionnel pour pouvoir réellement se faire un avis sur ce service. En plus, je ne sais pas pour vous mais « Une expérience bancaire… simple comme bonjour » pour moi cela ne veut pas dire grand chose, et je n’en ai toujours pas compris le sens.

Alors que Google prétend travailler à faciliter la vie de milliards d’utilisateurs de part le monde, alors que la firme dont la devise est don’t be evil, s’évertue à faire la morale à des millions d’éditeurs, sur la nécessité d’offrir aux utilisateurs une expérience unique, une réelle valeur ajoutée, des contenus de qualité, elle nous vend sur sa page Google + un fake monumental orchestré par BNP Paribas, comme étant un truc génial. Au profit de qui ? D’une banque.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*