L’avenir de votre stratégie SEO

Parce que les SERP sont un environnement instable, tout e-marketeur ou entreprise ayant pignon sur web doit s’interroger sur la pérennité et l’avenir de sa stratégie SEO.

Une réflexion importante aussi pour ceux qui tirent encore leur épingle du jeu. Ceux qui dans leur niche ont actuellement la cote avec Google, sont aussi ceux qui ont le plus à perdre en cas de crack des positionnements.

Google se bat actuellement sur plusieurs fronts. Ses mises à jour successives ont alimenté de nombreux débats et quelque soient les positions des uns et des autres, il y a un point sur lequel tout le monde s’accorde : Mountain View n’en a pas fini avec ses offensives.

Etant plus confortable d’adapter si besoin sa stratégie SEO avant l’orage, plutôt que de réagir dans l’urgence au lendemain d’une dépression, il est judicieux de tenter d’anticiper les mouvements du géant, en se questionnant objectivement sur la pérennité de sa propre stratégie.

Anticiper les mouvements de Google

Si anticiper sur des prochaines mise à jour dont on ne sait rien semble hasardeux, l’élément fondamental que l’on connait parfaitement et qui peut nous guider dans cette démarche, est le dénominateur commun de toutes ces mise à jour.

Ce dénominateur est la volonté de présenter à ses utilisateurs de meilleurs résultats de recherche. Si l’on peut douter de la sincérité de Google sur différents points ou sur  l’efficacité réelle d’un update, ont ne peut pas douter de l’intérêt qu’à le géant à améliorer la qualité de ses pages de résultats.

Google essaie de promouvoir en priorité les sites web répondant brillamment aux requêtes des internautes. Mettre en place des moyens visant à offrir à votre audience une réelle valeur ajoutée, est finalement un axe de travail important à intégrer dans votre stratégie pour vous assurer une visibilité à long terme sur Google.

Outre un réel besoin de travailler sur la qualité des contenus, et qui n’est pas nouveau d’ailleurs, il faut aussi se demander si les actions de référencement en place sont vraiment durables.

Vos actions de référencement son-elles durables ?

Les piliers principaux qui portent votre référencement aujourd’hui vous indiquent si votre stratégie est réellement durable ou non.

Les sites performants sur les moteurs, peuvent l’être pour différentes raisons. Les raisons son plus nombreuses et complexes mais pour simplifier je vous propose deux grandes catégories :

1. Les sites dont la performance repose sur un niveau de qualité élevé, une grande notoriété et une capacité à attirer naturellement, liens, partages, like, commentaires etc.

2. Les sites dont la performance repose en grande partie sur le dopage (on-site et off-site). Qu’elle soit manuelle ou automatique et qu’on le veuille ou non la construction de backlinks est une technique utilisée pour guider en notre faveur les moteurs de recherche, de même pour tout ce qui concerne la sur utilisation de votre « lexique clé » dans les balises html sensibles.

Alors que les sites du premier groupe devraient continuer dans cette voie tout en cherchant à faciliter encore l’accessibilité de leurs contenus, de nombreux sites du second groupe ont peut être des soucis à venir, sur la pérennité de leurs actions.

Ces derniers à mon avis ont trois points sur lesquels méditer et sur lesquels agir pour s’assurer une durabilité de leurs actions de référencement.

1. Syndrome de la backlinko-dépendance

Attention, pour éviter d’être mal compris, il est évident pour moi qu’en tant que pilier stratégique du référencement, à la question doit-on encore construire des backlinks ? Je réponds oui ! Il ne s’agit donc pas de critiquer la linkbuilding, mais seulement de réfléchir à la façon de l’aborder.

Par ce qu’ils pèsent énormément dans la balance de Google, les backlinks sont au SEO ce que l’EPO est au cyclisme. Ce qu’il faut considérer c’est la part que prend la construction artificielle (même manuelle) dans une stratégie globale de référencement qui nous intéresse.

Si vous n’êtes pas assez attirants pour obtenir des votes spontanés et que vous êtes contraints à construire de nombreux backlinks pour prendre de l’altitude, vous êtes en quelque  sorte « backlinko-dépendant ».

A la limite si vous êtes dans le top 5 sur un mot clé important et que vous essayez de booster parce que votre CTR est encore faible et que dans la cour des grands chaque place compte énormément ce n’est pas si problématique. Mais si vous avez du lutter à coup de backlinks pour arriver en seconde page et que toute votre ascension est basée sur le dopage, c’est qu’il y a quelque chose de potentiellement dangereux.

Ce danger est relativement simple à  comprendre et l’année 2012 l’a parfaitement illustré cette année. Google progressant dans la détection de l’auto-promotion, si 80% de vos backlinks venaient à être ignorés ou pondérés demain, c’est pas une perte de deux ou trois places qui vous attends mais probablement une chute vertigineuse.

Si vos performances actuelles reposent essentiellement sur la création de backlinks, la principale façon de sortir de cette situation est de rééquilibrer vos actions de référencement. D’une part en réfléchissant à une stratégie de linkbaiting, et d’autre part en travaillant sur les autres critères de positionnement Google que nous connaissons.

Si vous ne l’avez pas encore lu, Quelle méthode de linkbuilding en 2013 ? est un billet qui peut vous donner des pistes pour actionner le linkbaiting et varier la construction de vos liens.

2. L’équilibre de votre optimisation on-site

Optimiser c’est faciliter la compréhension de votre site par les moteurs, tout en respectant des contraintes (marketing, ergonomie, facilité d’utilisation, fluidité de la lecture, etc).

Si vous sacrifiez une ou plusieurs contraintes importantes au profit des bots, on ne peut plus parler d’optimisation dans la mesure où vous avez perdu l’équilibre entre la satisfaction des moteurs de recherche et celle de vos utilisateurs.

Gardez à l’esprit que l’on a vite fait de passer la frontière de la sur-optimisation et que vous avez tout intérêt à ne pas trop pencher vers les moteurs de recherche si vous ne voulez pas être victime d’un filtre.

Tandis que renseigner l’attribut alt des images importantes, rédiger des title correctes, utiliser les métadonnées, etc. sont des pratiques de base essentielles, la sur utilisation des balises hn, la lourde répétition de mots clés, de nombreux liens en pied de page, et j’en passe sont autant de pratiques néfastes pour votre référencement.

Croyez-moi Google n’a pas besoin d’autant pour associer vos pages web à une thématique. Investir dans la création de contenus répondant à des besoins identifiés et complétant un topic principal est certainement le meilleur facteur on-site dont vous pouvez profiter.

3. Vos contenus et leur valeur ajoutée

Vos contenus sont l’âme de votre site internet et dévoilent la manière dont vous abordez votre thématique. Il est compliqué de prétendre à une place de premier plan si vous n’abordez pas votre thématique de la manière la plus remarquable qui soit.

Les contenus influencent directement le comportement et la perception qu’ont vos visiteurs sur votre site web. Ils contribuent bien sur à la transformation, mais aussi à l’autorité de votre site sur sa thématique.

Gardez bien à l’esprit que, ce que pense votre ego de votre propre site web, n’a aucune importance, ce qui est fondamental est ce qu’en pensent vos utilisateurs.

  • Demandez à votre audience comment elle perçoit votre site web est la meilleure façon de détecter l’axe sur lequel vous devez travailler, un axe très utile au référencement, mais à vos objectifs sur le web d’une manière générale.
  • Les données statistiques, même si elles ne répondent pas à toutes les interrogations sont aussi d’excellents indices pour détecter les points à corriger.

Améliorer la perception qu’ont les utilisateurs de votre site est certainement un élément important dans l’implémentation d’une stratégie SEO durable.

2 Comments

  1. De très bonnes choses pour un premier article SEO 😉

    Bien complet et tu mets bien en lumière des problématiques qui sont bien supérieur au simple rendu SEO Moteur.

    J’entends par là que parler marketing, visiteurs et surtout te poser clairement la question sur la backlink dépendance est intéressant, il permet de bien se rendre compte de l’aspect éphémère de certaines niches.

    Néanmoins, le CA (pour un webmaster indépendant) ne se joue pas forcément uniquement sur du froid, le chaud et donc le référencement bourrin qui va avec peut être vecteur de business également, ils ne sont par contre pas à mettre dans le même panier…

    • Bienvenu et merci de ta participation, je comprends bien ce que tu dis sur les cas où le bourrin peut être envisageable. Comme tu l’avais compris, il s’agit d’un billet pour ceux qui envisagent leur référencement à long terme.

Répondre à Evenstood Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*