Google + devance twitter : Un nouveau tremplin du SEO ?

Voilà une donnée à laquelle je ne m’attendais pas. Au classement des utilisateurs actifs, Google + (343 millions d’utilisateurs actifs) est désormais numéro 2 des réseaux sociaux derrière Facebook évidemment, et devance twitter de deux longueurs (désormais 4ème derrière Youtube avec 288 millions d’utilisateurs actifs).
Top social networks Source de l’image.

On a beau ne pas voir d’impact vraiment flagrant des partages sociaux sur le positionnement, voilà un chiffre qui confirme le potentiel du +1 et qui permet au réseau de Google de passer du statut de ville fantôme à celui de réseau sur lequel il faudra réellement compter dans un avenir peut être plus proche qu’on ne le croit.

Alors que twitter était connu pour la plus rapide croissance en termes d’utilisateurs actif, Google Plus lui vole la vedette en faisant le grand saut durant le 4ème trimestre 2012 avec la plus forte croissance sur l’ensemble des interactivités suivantes :

  • L’upload et le partage de ses propres vidéos
  • L’envoi d’un commentaire sur son activité du jour
  • Partage de liens vers des blogs
  • L’upload et le partage de photos
  • Demande de conseil à un ami sur un produit
  • Interaction directe avec un ami
  • Suivre un groupe, ou voter pour la page d’une marque
  • Visionner des vidéo clips créés par d’autres utilisateurs

Pour les plus sceptiques, cette étude n’a pas été réalisée par Google bien sur, vous trouverez toutes les précisions et les chiffres sur le rapport Google + In depth publié par Global web Index à l’origine de cette publication.

Doit-on pour autant voir Google + comme un futur levier du référencement  ?

L’importance des réseaux sociaux pour le référencement n’est plus un concept réellement nouveau, cependant jusque là, la communauté du référencement est globalement unanime. Il n’y a pour le moment pas grand chose en termes d’impact des interactions sociales sur le référencement, et il n’y a donc pas de réelle raison de révolutionner les techniques de positionnement, si ce n’est y aller de manière plus mesurée pour se protéger d’une éventuelle bestiole lâchée par Mountain View.

Google + étant jusque là considéré comme une ville désertique, il y avait d’autant moins d’intérêt à envisager une intégration forte du réseau social de Google aux stratégies SEO.

Devenu 2ème réseau social en termes d’utilisateurs actifs, Google ne commencent-ils pas à avoir entre ses mains le joujou social qu’il convoitait tant ? A défaut de constituer le premier souffle de la recherche sociale, ces chiffres peuvent-ils nous laisser entrevoir en addition au Pagerank, un Socialrank sur lequel le géant pourra réellement compter ?

Bien malin celui qui peut affirmer avec certitude le prochain impact de Google + sur le SEO, cependant la question que je posais dans un précédent billet, le SEO peut il vraiment bouder les réseaux sociaux, me semble plus que jamais d’actualité. Peut être devrions nous donner sa chance à Google Plus… qu’en pensez-vous ?

2 Comments

  1. Alors faut-il être ou ne pas être dans Google+ ? Tout est question du secteur d’activité de l’entreprise et des moyens qu’elle peut y investir pour gérer son compte. Car il ne ne faut pas simplement être sur Google+, il faut exister pour les autres. C’est du travail. 🙂

    • +1 Oui c’est du travail, c’est vrai que « être sur Google + ou n’importe quel autre réseau » n’est pas une fin en soi, c’est un investissement, c’est sur qu’il faut le prendre en considération.

Répondre à Walid Gabteni Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*