SEO : Trouver et utiliser des domaines expirés

Tout le monde n’intègre pas les domaines expirés dans sa stratégie SEO, il est heureusement possible de se référencer aujourd’hui sans mettre dans la boucle les domaines récupérés, cela dit je connais vraiment peu d’éditeurs et de référenceurs qui n’ont pas au moins des dizaines d’expirés dans la poche.

C’est bien beau mais quand on récupère un expiré qu’est ce que l’on fait? Comment l’utiliser au mieux ? Et surtout, comment trouver les meilleurs domaines aujourd’hui alors que les snapeurs ont une sacrée longueur d’avance pour s’accaparer les meilleurs domaines ? Je ne connais pas toutes les utilisations possibles des domaines expirés évidemment, je vous propose juste mon approche, elle n’est peut être pas la meilleure mais elle pourra éventuellement vous servir.

Le principal avantage des expirés c’est de pouvoir travailler sur un site qui a déjà reçu du référencement (naturel ou pas). J’ai vu très peu de cas où le nouveau propriétaire fait de son expiré un money site, généralement le domaine est utilisé (de différentes manières) pour « pousser » un site principal.

Les différentes utilisations des domaines expirés (certainement non exhaustives)

Domaines expirés thématisés

Par thématisé j’entends un domaine dont la thématique (avant son décès) était la meme que celle de votre site principal. Il n’est pas toujours facile de trouver des domaines à la fois bien thématisés  et ayant des bonnes métriques (je ne me hasarde pas à définir les bonnes métriques, chaussée trop glissante), souvent ils ont des métriques moyennes.

Ce qui se fait beaucoup :

Achat de contenus dans la thématique et publication du site avec son nouveau content. Tout le monde ne le fait pas, mais un conseil, il faut toujours tester l’indexation du nom de domaine récupéré. C’est incompréhensible mais parfois le nom de domaine ne s’indexe pas du tout. Il faut donc vérifier qu’il s’indexe correctement avant d’y publier plusieurs articles.

Souvent la qualité du travail effectué laisse à désirer, le contenu qui y est publié est low cost et souvent il ne rencontre pas vraiment d’audiance. Finalement on ne fait que thématiser le site sans lui donner une raison d’exister (ormis celle de faire des liens sortants). On a donc un domaine moyen, avec du contenu très moyen, pas génial le signal.

Ce que je vous propose :

Ma méthode est un peu plus coûteuse mais elle est plus rassurante pour moi. Il faut avouer que je ne la respecte pas toujours, mais si j’avais le temps voilà ce que je ferai à chaque fois. Je prendrai le temps de soigner les pages, contact, qui-sommes nous ? et les mentions légales, c’est le minimum.

Une page contact ce n’est pas seulement un formulaire, une adresse, un plan d’accès, mieux un numéro de téléphone, ça va pas chercher bien loin avec les solutions de téléphonie IP, on peut avoir plein de numéros pour camoufler son réseau.

Suivant votre niveau de prise de tête vous pouvez ajouter d’autres pages institutionnelles de type « carreer » ou « Job » attention aux fausses offres d’emplois. Pourquoi ne pas permettre l’upload d’un CV ? Vous pouvez même vous constituer une base utile de rédacteurs, développeurs, graphistes grâce à cela, mais surtout « cela fait vrai » et le signal est meilleur.

Votre expiré ne doit pas ressembler à la majorité des expirés. Et à quoi ressemble la majorité des expirés ? A des sites qui n’ont pas lieu d’etre. Un site dont on ne comprend pas le business model appartient souvent à quelqu’un qui fait du référencement. Bannir le blog à la va vite et construire des pages et la navigation qui va avec, mieux vaut que le site ressemble à un MFA ou un site d’affiliation qu’à un zombie sémantiquement optimisé. Je vous épargne un long discours sur les liens sidebar par défaut de wordpress, la page Hello world encore accessible… et j’en passe.

Domaines expirés non thématisés

Et oui les meilleurs domaines matchent rarement avec votre thématique et on a rarement envie de passer à coté d’une bonne occas, on se retrouve donc avec des domaines dans une thématique située à deux années lumière de notre business.

Ce qui se fait beaucoup :

Souvent les propriétaires préfèrent changer la thématique du site. De manière à profiter du Trust accumulé par le domaine tout en linkant dans le bon environnement sémantique le site principal. Pour moi ça se tient, mais je fais un peu la grimace quand meme et je ne peux m’empecher de penser à un propos de John Muller le nouveau CM de Google.

D’après lui lorsqu’ils s’apperçoivent qu’un site n’a plus rien à voir avec ce qui existait auparavant, ils tendent à annuler le profil de liens, seuls les nouveaux liens seraient pris en compte. Si ceci était vrai (ce qui reste à prouver) cela signifierait qu’en re-thématisant le site on ne travaillerait plus sur un expiré mais sur un nom de domaine neuf, ce qui n’est pas le but à la base.

Ce que je propose :

Pareil il faut accepter de passer un peu de temps, cette fois le temps servira à réfléchir. On a tendance à oublier que toutes les thématiques sont liées et j’ai la conviction que l’on peut trouver des liens tout à fait crédibles entre des thématiques qui n’on à première vue rien à voir.

On peut lier le SEO au Bigdata facilement et je me souviens d’un utilisateur de scripts SEO qui demandait à l’époque comment lier un site de chaussures à un site automobile ? Il suffit juste de réfléchir une minute et … le salut peut arriver par l’équipement pour le sport automobile, en effet les pilotes de rallye n’appuyent pas sur le champignon avec des Santiags, mais souvent avec des Sparco. Je n’ai pas pris ici un exemple qui m’arrange je suis convaincu qu’on peut parfaitement trouver une transition sémantique parfaite pour toutes les thématiques.

En optant pour cette tactique on évite que les backlinks historiques soient ignorés par Google et à la limite on envoie un signal plus naturel que si les liens étaient à chaque fois hyper thématisés.

Redirection 301

Perso je suis le Roi des 301 qui se barrent en vrille. Je pense que j’ai juste pas de chance avec ça à plusieurs reprises je me suis auto hijacké. En deux mots le site faisant la redirection prend la place du site principal dans les SERPs au lieu de le pousser. Comme si la redirection partait du site principal vers le domaine expiré. Quand ça marche je retombe après, et à peu près tout le monde s’accorde pour dire que les 301 ça pousse plus comme avant.

Ce que je vous propose :

Ne pas faire de 301, ou la faire différement. Si vous faites un rebranding avec une refonte etc. ça passe mieux puisque Google doit vous permettre de changer d’URLs sans impact négatif. Du coup cela passe par un changement de domaine dans la search console, en deux mots il faut que cela ressemble à une migration + changement de domaine.

La canonical est un autre moyen d’obtenir l’effet 301 sans faire de 301 serveur. La canonical passe seulement si le contenu est identique.

Monter des expirés pour en faire une monnaie d’échange

Le principe est simple, on trouve des domaines avec des métriques correctes, et on ne lie jamais son site avec mais on fait des échanges de liens triangulaires. L’idée c’est d’en utiliser plusieurs sinon même triangulaires les relations peuvent se voir. C’est vachement puissant et ça permet de ne pas faire des échanges directement sur son site principal.

10 domaines expirés comme monnaie d’échange, seulement 5 échanges par domaine et ça fait 50 très bons liens qui pointent vers le site principal, c’est aussi un excellent moyen de s’affranchir des problématiques de réseaux de sites, d’IPs uniques etc.

Trouver des domaines expirés

C’est tout con, pour les novices, le grand principe est de crawler des sites entiers et d’aller à la chasse des liens externes qui renvoient vers un domaine qui ne répond pas. On archive tous ces domaines inertes et on vérifie s’ils sont disponibles. Pour ne pas faire ce travail manuellement il existe des APIs pour vérifier la disponibilité de noms de domaine.

Ma méthode pour trouver des bons domaines expirés

Dessine moi un seed de départ

Il y a bien un facteur chance, mais je préfère ne pas compter dessus, voici donc une méthode que j’utilise et qui fonctionne très bien.

Pour commencer j’ai accepté le fait qu’il soit peu probable que je trouve un domaine qui soit à la fois premium (premium pour la qualité de ses backlinks) et thématisé. Je fais donc l’impasse sur la thématique. Ce qui est primordial pour trouver des bons domaines c’est d’avoir un très bon seed de départ.

Le seed c’est la base des URLs sur lesquelles on va récupérer les liens cassés, et vu que je n’ai plus de frein sur le plan sémantique je vais scraper des URLs qui rankent sur des termes comme « computer science », « biotechnologies », « Bio Industry » bref que des choses où je vais m’écarter des thématiques commerciales et donc du spam, pour faire mes courses dans des clusters scientifiques comme ici, mais cela pourrait etre politique, économique, etc.

Il se peut que vous n’ayez pas envie de vous prendre la tete avec tout ça car la recherche d’expirés c’est long, ça coute de l’argent car il faut aussi vérifier les métriques des ndds expirés et que cela coute cher. Si vous etes dans ce cas je ne saurais que vous conseiller un service comme PBN Premium.

PBN Premium

Autant jouer franc jeu ce service est certes proposé par un ami, mais croyez-moi je n’en parlerai pas si je n’étais pas convaincu, je ne suis pas le seul d’ailleurs et je vous conseille la review de PBN Premium publiée par François. Perso je m’en sers quotidiennement et je vous invite vivement à le tester car si vous en voulez vraiment il se rentabilise à vitesse grand V, un code promo bien sympa vous attend à la fin mais avant ça voilà pourquoi j’estime que ce tool doit faire partie de votre arsenal.

PBN Premium arrive avec un dashboard totalement optimisé, des filtres pour faire des recherches faciles, et surtout différentes modalités d’adhésion selon son budget, ses besoins, etc.

Dashbord de PBN Premium

Petite précision : sur PBN Premium, on n’achète pas un NDD, mais on consulte la data et des listes de noms de domaine, ce qui permet ainsi d’avoir un large choix (bref comme au marché toutes les tailles, toutes les couleurs). L’outil vous permet donc de trouver des noms de domaines que vous pouvez réserver auprès de votre Registrar préféré, et non de vous vendre des expirés à pris d’or comme le font certaines plateformes.

Des noms de domaines expirés déjà triés et sélectionnés grâce à un algo anti-spam

La disponibilité des noms de domaines expirés sur PBN Premium est checkée en amont, ils sont donc disponibles au moment où vous les découvrez. Qui plus est, une vérification minutieuse est effectuée pour éliminer une grande majorité des domaines spammy que l’on n’aime pas trouver sur ce type de plateforme.

Pour faciliter votre choix, différents filtres sont mis à disposition pour visualiser selon ses préférences les NDDs selon leur score sur Moz ou Majestic. On peut filtrer sa recherche par mot clé dans le nom de domaine ou mieux encore dans les ancres de liens.

PBN Premium est réellement un must, son dashboard est bien pensé pour les référenceurs, on dispose de toutes les data dont on a besoin, Moz, Majestic, topical trust flow, le nombre de domaines référents, les ancres, mais aussi les captures de la wayback machine pour checker l’ancienneté du nom de domaine, sans oublier le graph Majestic qui nous permet d’évaluer sa puissance en un coup d’oeil.

Vous l’avez compris j’aime cet outil, vous devez surement vous dire, normal c’est un pote à lui, et bien c’est justement parce que c’est un pote que j’ai confiance au travail effectué sur ce tool et c’est parce que c’est un pote que je peux vous proposer un code promo bien sympathique pour vous amuser avec : [100CNinja50] (grosse réduc dont vous pouvez découvrir le montant ici).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*