Longueur idéale des contenus pour le référencement

Contenus web déliés tel un ondamania

Il fallait que je l’écrive cet article car si vous n’êtes pas SEO vous vous êtes déjà posé cette question et si vous êtes SEO on a du vous la poser 1 000 fois. Quelle est la longueur des contenus idéale pour ranker sur Google?

La meilleure longueur est la plus courte

Alors qu’à chaque année qui passe on préconise des contenus plus longs, et que c’est comme ça qu’on est passé des 300 mots minimum à 500 mots, je prends le risque de prétendre tout le contraire.

Pour aller d’un point A à un point B le meilleur chemin est le plus court, c’est la ligne droite. C’est pareil pour le contenu où le point A correspond au besoin et le point B correspond à la réponse. Le meilleur chemin est le plus court. C’est de l’UX.

Et oui, la meilleure longueur de contenus est la plus courte suffisante pour transmettre l’information complète.
Si je me demande quel est le raccourci clavier pour coller du texte, Ctrl v me suffira comme réponse, ne m’expliquez pas comment le faire avec la souris.

Dites stop à ceux qui délient les phrases

Le négoce de contenus web fonctionnent au nombre de mots, il ne faut pas s’étonner si les phrases sont déliées. Le contenu livré rappele un ondamania étiré au maximum de part et d’autre. Je n’en veux pas aux rédacteurs, mais résultats des courses on se retrouve avec des contenus web longs et contenant paradoxalement très peu d’information.

L’achat au nombre de mots on a pas trop le choix, très peu de rédacteurs ou de plate-formes fonctionnent autrement, mais ce système est un vrai cancer.

Et pour la longue traîne, c’est pas mieux les contenus longs ?

Si. Pour la longue traîne en général les contenus longs sont plus performants. C’est mathématiques car il y a pus de mots et plus de combinaisons de mots qui augmentent la proba de ranker sur différentes expressions. Mais il y a deux choses à savoir :

  • Ce n’est pas parce qu’il est long qu’il sera forcément performant sur la longue traîne
  • Ce n’est pas parce qu’il est court et qu’il va à l’essentiel qu’il ne sera pas efficace sur la longue traîne.

Une dernière chose pour m’assurer que ce billet ne soit pas incompris. Je ne suis pas en train de vous conseiller de publier des articles courts mais de transmettre l’information par le chemin le plus court possible, en économisant les mots, comme on économiserai sa salive. Souvent cela donne des articles longs, car pour couvrir correctement le sujet en question un certain nombre de points doivent être traités.

La longueur idéale des articles pour le référencement est donc la plus courte possible, la longueur minimale nécessaire pour couvrir un sujet. En réussissant ce pari il y a aussi de fortes chances que le lecteur passe à un autre article. Qu’en pensez-vous ?

4 Comments

  1. Sur le fond je suis d’accord. Moi surtout ce qui me dérange c’est de voir un format de longueur standard utilisé sur tout un site. En fait tu peux très bien avoir des textes très courts, des moyens et des longs. Ca me parait beaucoup juste et pertinent……..et naturel.

  2. Haha le coup de l’ondamania étiré au maximum est excellent, ça me rappelle les articles de certains blogs SEO très connus, mais je ne citerai pas de nom, je fais partie de la joyeuse confrérie des SEO qui se l……t le c.l! 😀

Répondre à Dadoo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*