Questions réponses avec un Consultant SEO

Il fallait une période de fêtes pour que je me remette à écrire, pas sur de tenir sur la durée, mais vous prendrez bien quelques infos d’un consultant SEO. Cet article aborde différents sujets en mode questions réponses. Certaines réponses peuvent donner lieu à des échanges ou désaccords, n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour poser une question ou me faire part de votre indignation

1) Le SEO Siloing est-il fait pour tout le monde ?

Non. Le SEO siloing n’est pas toujours la solution. C’est une technique adaptée à mon avis aux sites d’une certaine envergure car pour être efficace un siloing doit aller en profondeur. Votre site est compartimenté en plusieurs univers, chaque compartiment est lui même compartimenté en plusieurs concepts et cela n’est efficace que si chaque concept est parfaitement développé autour de pages complémentaires, ce qui fait un ensemble, le moins que l’on puisse dire conséquent. Si vous n’êtes pas prêts à pondre plus de 50 pages, oubliez le siloing.

2) Pour éviter une pénalité, y a t-il un pourcentage idéal d’ancres optimisées ?

Qui n’a jamais entendu dire qu’il fallait rester en dessous de la barre des 20 % ou des 10% ou peu importe ? En consulting j’ai du répondre plusieurs fois à cette question, je pense que c’est donc un point intéressant à traiter. Le pourcentage idéal, ou le pourcentage maximal c’est bullshit !

Rien de mieux qu’un exemple. Supposons un seuil limite de 5% max d’ancres optimisées. Si votre site bénéficie de 100 liens entrants, cela fait 5 liens avec ancre optimisée. Dans ce cas de figure c’est bueno. Mais vous continuez votre référencement en respectant toujours la limite de 5 % et votre site compte désormais 1 000 liens entrants, soit 50 liens optimisés et là c’est beaucoup trop si vous pensiez rester à un seuil safe. Alors 50 backlinks bien opti ça marche à fond, si vous essayez vous allez voir ça ranke, mais, si la pénalité n’est pas encore passé, elle vous pend sérieusement au nez.

Y a pas de seuil max ok, mais alors on fait comment ? En réalité les backlinks optimisés, que je vais appeler les backlink pour pousser, il n’en faut que quelques uns, et quand je dis quelques uns, pour ne pas dire une pincée (parce qu’il faut que ça ranke aussi), je dirai une bonne poignée.

Élément de réflexion supplémentaire : La quantité d’ancres en circulation. Imaginez un mot clé dont le volume de recherche est de 1 000 par mois. Quel est la probabilité qu’un webmaster clean l’utilise comme intitulé de lien ? Le bon sens veut que cette proba soit très faible à mon avis.

3) Comment faire pour ranker sans réelles descriptions produits ? (je ne peux pas tout rédiger j’ai 3 000 références)

C’est comme demander comment être premier avec un site pourri. Il y a toujours des exemples assez embarrassants, mais c’est exemples ne casseront pas la règle. Tu veux ranker donne toi les chances de le faire. Ok tu ne peux pas rédiger 3  000 descriptions pour donner de la gueule à tes pages produits, mais laisse moi te poser une question (histoire de m’assurer que tu ne te caches pas derrière une fausse excuse)…

Combien de descriptions auraient été humainement possibles pour toi ? ….euh 500, si j’avais 500 références ça l’aurait fait. Et bien voilà !!! C’est très bien 500 déjà, tu me rédiges 500 descriptions au top pour tes pages produits, et ça ira déjà beaucoup mieux.

4) Les liens sortants sont ils importants pour le SEO

Évidemment. Parce que la qualité d’une page dépend de son contenu intrinsèque, de sa popularité sur la toile, mais aussi des alternatives qu’elle offre à l’internaute souhaitant explorer un sujet plus en profondeur ou ayant tout simplement des besoins connexes. Message aux avares de Page Rank, le Page Rank que vous « perdez » en faisant un lien est minime. Vous avez déjà des liens internes qui vous pompent légitimement du PR, un lien ou deux, ou même trois ne représentent presque rien à côté des signaux que vous allez gagner en liant des ressources utiles. Autrement dit, amis SEO, vous n’avez rien à perdre en faisant un lien vers cette page.

5) Puis-je utiliser le nofollow, pour concentrer mon page rank où je le souhaite

Non ce n’est plus possible et depuis plusieurs années. Cela ne marche pas pour les liens qu’ils soient internes ou externes. Un lien dofollow est comme une canalisation reliant une page A et une page B. Cette canalisation va transmettre du jus de la page A vers la page B. Avec le lien nofollow c’est pareil, une canalisation sort de la page A, sauf qu’au lieu d’arriver à la page B, le fluide est déversé dans la nature. La page B ne reçoit rien, mais la page A perd quand même une partie de son PR.

6) Comment faire du siloing sans le nofollow, tout en satisfaisant l’expérience utilisateur ?

Deux solutions. La première, on se dit que les utilisateurs ne sont pas neuneus et savent naviguer sur un site. S’il souhaite passer d’une concept à l’autre il trouvera rapidement, un site en silo n’étant pas non plus un labyrinthe. La deuxième solution on fait une infraction aux règle de Google, en offrant à l’utilisateur une navigation optimale, et aux spiders une autre navigation optimale. Le cloaking me parait plus sur que le JS pour faire, car en appelant la fonction d’ un fichier JS dans un dossier interdit à googlebot, Google ne verra pas ce qu’on lui cache mais il saura qu’il ne récupère qu’une partie du contenu.

7) Googlebot interprète-t-il le Javascript ?

Oui à la volée et sur des fonctions JS simples. Suffit de réécrire une title en JS et de voir ce que Google met en cache. Le JS est interprété relativement facilement par Google, ce n’est peut être pas ce qu’il y a de plus optimal en terme d’accessibilité, mais l’interprétation du JS ouvre pas mal de portes aux filous.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à laisser un commentaire, je publierai éventuellement d’autres billets de ce type.

8) Je connais les bases du SEO mais je souhaite monter en compétences rapidement, comment faire ?

Première chose à faire, intégrer une communauté de référenceurs et échanger régulièrement, souvent et pas de manière anecdotique. Le meilleur endroit est Scripts SEO, le forum SEO qui tient la route. Pour ce qui est d’une montée rapide en compétence, le meilleur levier d’apprentissage reste la formation SEO. J’invite quiconque souhaitant progresser rapidement, mais avec un investissement limité à découvrir le programme de la formation SEO Ranking Skills.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*