Face aux SEO Google serre encore les fesses

seo-predateurOn a beau évoquer une période morose pour le petit monde du référencement, j’espère vraiment que la communauté  SEO retrouve très vite le sourire, d’autant qu’il n y a vraiment plus de quoi faire une gueule de six pieds de long. Personne ne peut nier à quel point, Google, une terreur pour certains, joue encore le rôle de proie.

Comme toute proie, évidement il a ses techniques de défense. Elles peuvent être létales, mais dans le combat qui l’oppose aux SEO, s’il y a un prédateur c’est bien le référenceur.

Hilarante, sa technique de lutte anti-spam…

Le concours de référencement organisé par le forum Scripts SEO n’est qu’une démonstration de plus de l’incapacité de Google à contrer les SEO quelque soit la couleur de leur chapeau. Bien sûr il tente de se défendre, mais cette fois, sa technique anti-spam a été réellement mise à l’épreuve.

Ce concours avait une particularité intéressante, le mot clé choisi était une expression existante (trafic organique). Je ne sais pas si il y a eu unanimité sur ce choix, mais techniquement c’était intéressant de mettre Google à l’épreuve sur une expression qu’il connaissait déjà.

Avec un mot clé inexistant, il aurait été injuste de railler Google en montrant du doigt le SPAM qui infeste ses SERPs. Mais quelle rigolade que de le mettre à l’épreuve sur une expression connue, et d’observer comment, en situation quasi réelle, il réagit à l’approche du danger.

Et bien nous avons eu vraiment de quoi nous fendre la gueule en découvrant dès le début du concours une technique de défense des plus drôles. Tel un petit truand à deux sous dans les douches d’un pénitencier, au milieu de criminels multirécidivistes, Google, à l’odeur du danger qui rodait, nous a gratifié d’une autre de ses spécialités… le serrage de fesses éclair.

A peine le concours commencé, et les premières savonnettes jetées, notre cher ami a envoyé tous la quasi totalité des participants en sandbox, dans les abysses des pages de résultats. Rien de véritablement nouveau à première vue, la technique semble même redoutable, 90 % des sites du concours sont bloqués au fond du trou. A ce moment là de l’événement, le score est de 1-0 à l’avantage de Mountain View.

Puis le temps passe, certains sortent du trou, mais retombent dans les abysses le lendemain, aussi vite qu’ils n’étaient réapparus. Mais au fur et à mesure que le temps s’écoule… et que le spam avance, il s’avère que ce filtre, baptisé pour l’occasion « anal protection in an information retrieval system » (et dont je suis surpris de n’avoir trouvé aucune trace sur le blog de bill Slawsky), est beaucoup moins fin qu’on ne le pensait quelques jours auparavant.

Cette Sandbox, bien emmerdante cela dit, ne visait en réalité que les nouveaux noms de domaine. Digne d’un scénario à la American History X où Edward Norton se fait trahir par ceux qu’il pensait être les siens, Google, qui avait serré les miches contre son ennemi de tout temps, a la mauvaise habitude de se détendre, quand entrent en jeu, les sites de « confiance », les plateformes trustés, les sites institutionnels, les .gov et les wiki des universités reconnues. Mais ce n’est pas tout, même de banals noms de domaines expirés ont eux aussi pris part à ce qui avait alors plus pris la tournure d’une tournante dans une cave de la périphérie parisienne, que d’un concours entre SEO. Ceci n’est qu’un échantillon parmi d’autres des perles relativement bien référencées. Bref comme à son habitude Google s’est laissé écarter les cuisses par le Trust.

Est-ce que l’on a gagné pour autant ? Non, malheureusement pour le concours et pour les participants Google a serré le cul jusqu’au coup de sifflet final. A certains moment, peut être Google avait-il simplement besoin de souffler en ménageant un tant soit peu son bas orifice, ce satané filtre semblait désactivé. Comme par magie tous ces prédateurs apparaissaient instantanément aux positions qui  auraient dues êtres les leurs si notre moteur de recherche préféré n’avait pas fait la fine bouche. Cela dit, si les sites du concours poirotent encore en détention (probablement provisoire), s’il y a un grand perdant, c’est bien Google et sa SERP « défouraillée ».

C’est Google qui a peur de vous… et non l’inverse

C’est l’une des conclusions que je tire de cette petite aventure sympathique de deux mois et demi. Si le ton était un peu moqueur, ne vous méprenez pas, je ne suis pas de ceux qui sous-estiment les capacités de Google à faire mal. Mais ne sur-estimez pas non plus la bête, et si parmi vous il y a ne serait-ce qu’un seul lecteur encore « terrorisé » après chaque déclaration anti-seo de Google, il est enfin temps pour lui de les interpréter pour ce qu’elles sont vraiment, le rugissement d’une proie effrayée tentant de dissuader le prédateur, et de ne plus les considérer comme une fatalité pour référenceur ou une sorte d’épée de Damoclès. Google est à la ramasse !

Je n’allais tout de même pas évoquer le dernier concours SEO, sans féliciter François Tréca, c’est le grand gagnant de cette édition 2014. Un superbe parcours, il faut savoir que lui, a su passé entre les mailles du filet, je vous invite à lire son interview de fin de concours, et surtout sa méthode de référencement ux-bots.

Pour finir, et je vous promets de ne pas trifouiller une fois de plus le fion de Google, je voulais évoquer (et tampis si je passe pour un faiseur de morale à la con) l’intérêt du partage de connaissances en SEO, même si je sais que les avis sont très mitigés sur la question. Cela n’engage que moi, mais le partage, ne serait-ce que d’une petite partie de ce que l’on sait, crée une émulation qui pousse chacun à progresser. Personnellement, je pense ne m’être jamais autant amélioré que depuis que j’échange des idées avec certaines personnes. Rien de mieux que l’émulation pour progresser et c’est pourquoi je voulais vous inviter (si ce n’est déjà fait) à vous inscrire sur le forum Scripts SEO, qui est un véritable lieu de partage et qui derrière son allure très technique est ouvert à tous les niveaux.

En espérant que ce retour ne vous a pas trop déçu !

8 Comments

  1. Excellent article Walid, qui montre a quel point Google est finalement à la ramasse pour gérer ses SERPS. Plutôt que de faire lui même le trie, il préfère agir en filtrant injustement les sites avec NDD récent alors que le spam se faisait par millier sur des sites Tiers. Assez amusant de voir des sites d’associations, d’éducations spammés sur la requête du concours et ranker devant les sites des participants… Dommage que le classement final du concours ne se soit fait que sur 10% des participants non filtrés… Celui ci aurait été clairement chamboulé… Hâte de voir les SERP quand le filtre sera définitivement levé 😉
    LOL pour le clin d’œil (Ceci n’est qu’un échantillon…) c’était un test perso assez amusant 🙂

    • Je n’ai pas cité ton nom pour ne pas que tu sois assimilé à un spammeur, content que tu viennes t’auto dénoncer ici 😉 tu as du cran d’assumer une cochonnerie pareille, très beau concours de ta part David

  2. Merci pour cette mention 🙂

    J’en profite pour saluer la communauté Black Hat et notamment les membres du forum de Scripts-SEO avec qui j’ai énormément appris. Étant plutôt orienté « Expérience utilisateur », je ne connaissais que quelques bases de ce domaine.
    J’ai pu observé de près « l’industrialisation du netlinking », le « Snipping de domaine trusté » et autres gourmandises. C’est très impressionnant à voir.
    Je vous recommande vraiment de vous intéresser à ce domaine, même si vous ne souhaitez pas le pratiquer, c’est très instructif (cf le forum de Scripts-SEO).

    Bref une belle expérience, riche en connaissances web et en rencontres. A refaire.

  3. J’adore ! Mais j’ai du rater un passage, c’était quoi l’expression visée ? Merci. J’ai regardé la vidéo de votre confrère qui est forte intéréssante, j’aime bien sa franchise, notamment sur la prise de risque vis a vis d’une pénalité.

  4. Oui c’est très vrai tout ça, le partage est essentiel et les retours d’expérience toujours très enrichissants. Mais il faut garder en tête que ce qui fonctionne ici s’applique à des techniques black hat qui ne donnent des résultats que tant qu’elles restent utilisées en petit nombre. Si demain les référenceurs s’inscrivent en masse sur Scripts SEO et se mettent à appliquer les trucs et astuces qu’ils trouvent, ça va créer un volume important de données à bloquer par Google, et il est très probable que les équipes de la webspam team viennent se pencher d’un peu plus près sur ce nid à spammeurs.

    • Salut Marc,

      Je pense que tu n’as aucune idée de la variété des profils utilisateurs sur Scripts-SEO.com Pour être inscrit sur le forum depuis plus d’un an je peux t’assurer que ce qui s’y passe en terme de recherche et développement va bien au delà de ton imagination.

      Maintenant en ce qui concerne Google, c’est un honneur si il s’intéresse à ce qui se passe dans le forum (en tout cas dans les sections publiques)… une chose est sure, les membres du forum eux s’intéressent beaucoup à Google.

  5. Un article coup de poing, franchement sympa à lire. J’ai beau être d’accord avec la plus part des points exposés, je dois bien avoué que je continu d’être anxieux fasse à la pénalité manuelle. Je ne peux pas m’y empêcher, après, il suffit de diversifier son activité pour oser tenter plus de chose et s’aventurer un peu plus loin dans les manip seo avancés.

Répondre à Marc Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*